La Lazio renverse Bologne, la Fiorentina in extremis face à Cremonese

Immobile donne les trois premiers points aux Biancocelesti en finale : 2-1. Okereke et Buonaiuto ne suffisent pas à Franchi : le 3-2 à la 95e minute est signé par Mandragora (le canard de Radu)

Les débuts en Serie A 2022-23 donnent de grandes émotions à l’Olimpico de Rome et au Franchi. Là La Lazio renverse Bologne 2-1 : Avantage Emilian avec Arnautovic sur penalty (38′), match nul avec le but contre son camp de Silvestri (68′) et un but de la victoire d’Immobile à 11′ de la fin, les deux équipes terminant à dix. Là Crémonaisà égalité malgré l’infériorité numérique, subit la moquerie de 3-2 pour la Fiorentina par Mandragora à la 95 ‘sur le canard de Radou.

LAZIO-BOLOGNE 2-1
La Lazio, malgré la souffrance, achève le retour en finale sur un bon Bologne, qui est pourtant puni à l’Olimpico par trop de naïveté. Deux épisodes clés en première mi-temps. Le gardien d’abord Maximien est expulsé pour avoir bloqué un ballon en dehors de sa propre surface de réparation avec ses mains : Basic fera de la place pour le gardien de but Provédel. Puis, avec l’intervention de Zaccagni sur Sansone, l’arbitre n’hésite pas à attribuer le penalty aux Émiliens : vives protestations de la Lazio, mais le Var confirme la décision et Arnautovic se transforme. Bologne devant. La supériorité numérique des Emiliens ne dure cependant que jusqu’à la 45′, quand la faute nette sur Lazzari coûte à Soumaoro un deuxième carton jaune. En deuxième mi-temps, tout s’inverse. A la 68′, Skorupski dévie un centre de Cambiaso directement vers De Silvestri, auteur d’un but contre son camp, tandis qu’à 79′ Medel fait un cadeau à Propriété, qui se retrouve nez à nez avec Skorupski et le glace d’un tir à bout portant.

LA TABLE
LAZIO-BOLOGNE 2-1
Latium (4-3-3) :
Maximien 4 ; Lazzari 7 (38 ‘st Hysaj), Patric 6, Romagnoli 6, Marusic 5.5 ; Milinkovic-Savic 6.5 (38′ st Vecino sv), Cataldi 5.5 (20′ st Luis Alberto 6), Basic sv (8’ pt Provedel 6); Felipe Anderson 5.5 (38 ‘st Cancellieri sv), Bâtiment 7, Zaccagni 5.5. Disponibles : Adamonis, Gila, Kamenovic, Radu, Marcos Antonio, Bertini, Luka Romero, Moro. Entraîneur : Sarri 6.5
Bologne (3-4-1-2): Skorupski 6.5; Soumaoro 4, Medel 5,5, Lykogiannis 5 (20 ‘st Kasius 6) ; De Silvestri 5, Dominguez 5.5 (28′ st Barrow 5), Schouten 6, Cambiaso 5 (41′ st Vignato sv) ; Soriano 6 (20′ Aebischer 5.5), Sansone 6 (1’ Bonifazi 5.5) ; Arnautovic 6.5. Disponibles : Bardi, Bagnolini, Amey, Angeli, Mbaye, Motolese, Urbansky, Orsolini, Raimondo. Entraîneur : Mihajlovic 5.5
Arbitre: Maximum
Marqueurs: Gréement de 38′. Arnautovic (B), 23′ aut. De Silvestri (B), 34’st Building (L)
Ammonite : Sansone (B), Arnautovic (B), Soumaoro (B), Cambiaso (L), Lazzari (L), Aebischer (B), Immobile (L)
Exclu: à 6′ Maximiano (L) pour un ballon de la main, à 49′ Soumaoro (B) pour un double jaune

STATISTIQUES DU LATIUM-BOLOGNE
Ciro Immobile est le quatrième joueur capable de marquer lors de ses débuts en Serie A pendant cinq championnats consécutifs à l’ère des trois points à gagner, après Roberto Muzzi, Andriy Shevchenko et Luis Muriel.

Au cours des 10 dernières saisons de Serie A, seul Luis Muriel (10) a marqué plus de buts lors de ses débuts saisonniers que Ciro Immobile (neuf matchs en 10).

Ciro Immobile a pris part à sept buts lors de ses sept derniers matches de Serie A contre Bologne (7 au total – cinq buts et deux passes décisives).

La Lazio a remporté son premier match de la saison dans quatre championnats consécutifs pour la première fois de la compétition. Il s’agit de la quatrième victoire consécutive à domicile contre Bologne en Serie A, une séquence record pour les Biancocelesti au cours de ce millénaire.

Luis Maximiano a reçu l’expulsion la plus rapide depuis le début d’un match pour un joueur faisant ses débuts en Serie A depuis 1994/95 (sixième minute).

L’expulsion de Luis Maximiano est la deuxième expulsion la plus rapide lors de la première journée de Serie A depuis 1994/95, après celle de Ceccherini contre Milan avec le maillot Crotone (5′ le 20 août 2017).

Les 15 buts marqués par Marko Arnautovic en Serie A sont venus de l’intérieur de la surface de réparation. En repensant à la saison dernière, l’Autrichien a marqué six buts lors de ses sept dernières apparitions dans l’élite.

Lorenzo De Silvestri a causé son premier but contre son camp en Serie A au numéro de présence 403 dans la compétition. C’était depuis décembre 2021 que Bologne n’avait plus encaissé de but de cette manière (Soumaoro vs Torino).

Troisième expulsion en Serie A pour Adama Soumaoro, le tout avec le maillot de Bologne. Depuis ses débuts dans l’élite le 9 février 2020, aucun joueur n’a encaissé plus de cartons rouges dans la compétition (comme ses coéquipiers Soriano et Schouten).

FIORENTINA-CREMONESE 3-2
Match de feux d’artifice au Franchi que la Fiorentina a remporté au dernier souffle et de manière audacieuse. A 16′ une belle action de Kouamé les met en conditions Bonaventure conclure en première intention sans laisser échapper Radu. Pass de trois minutes et l’ancienne Venise Okereke il a profité d’un manque d’attention de la part de la Viola et a mené 1-1. On n’a pas le temps de reprendre son souffle, car à la 34′ Kouamé change la donne pour Sottil, qui met au milieu pour Jovic, qui se débarrasse de Vasquez et frappe l’ancien gardien de l’Inter d’une conclusion chirurgicale. Il semble pleuvoir sur le mouillé pour les Lombards : en effet, à 43′ Escalante il est expulsé directement en raison d’une entrée en marteau à Kouamé. Les invités ne baissent pas les bras et empoignent le 2-2 à la 69e minute : corner battu par Bonne aide directement dans le but, Gollini rejetant le ballon déjà au-delà de la ligne. Pour lever tout doute, Bianchetti l’envoie définitivement (quoique “inutilement”) au but. Tout fini? Aucune chance. Cinquième minute de récupération : tir croisé de Mandragore et canard de Radou, qu’en fait vous lancez la balle dans votre propre but.

LA TABLE
FIORENTINA-CREMONESE 3-2
Fiorentina (4-3-3) :
Gollini 5; Benassi 5.5 (25 ‘st. Dodò 6), Milenkovic 6, Martinez Quarta 5, Biraghi 5.5; Bonaventure 6.5, Amrabat 5.5 (32′ st. Mandragora 6.5), Maleh 5.5 (25′ st Zurkowski 6); Kouamè 6.5 (32′ st. Saponara sv), Jovic 6.5, Sottil 6.5 (41’ st. Gonzalez sv). Disponibles : Terracciano, Cerofolini, Venuti, Terzic, Nastasic, Duncan, Bianco, Ikonè, Cabral. Tous.: Italien 6
Crémonese (3-4-1-2) : Radu 4 ; Bianchetti 5,5, Chiriches 5 (1 ‘st. Ascacibar 6), Vasquez 5 ; Sernicola 5.5 (1 ‘st. Quagliata 6), Pickel 5.5 (20’ st. Buonaiuto 6.5), Escalante 4, Ghiglione 6.5 (37 ‘st. Aiwu sv); Zanimacchia 6; Dessers 6, Okereke 6.5 (42 ‘st. Di Carmine sv). Disponibles : Saro, Sarr, Ndiaye, Baez, Acella, Tsadjout, Milanais, Ciofani, All. : Alvini 6
Arbitre: Sacs
Marqueurs: 16′ Bonaventura (F), 19′ Okereke (C), 34′ Jovic (F), 23′ st Buonaiuto (C), 50′ st Mandragora (F)
Ammonite : Chiriches (C), Ghiglione (C), Okereke (C)
Exclu: à 44′ Escalante (C) pour une mauvaise faute

LES STATISTIQUES DE FIORENTINA-CREMONESE
La Fiorentina a remporté un premier match de la saison en Serie A joué avec un nouveau promu pour la première fois depuis le 6 octobre 1974, 1-0 contre Ternana.

Cremonese a toujours perdu lors de ses débuts de saison en Serie A : huit KO sur huit ; parmi les formations qui ont toujours connu la défaite, c’est celle qui a le plus d’antécédents.

C’est à partir du 25 août 2012 que la Fiorentina n’avait plus marqué de but en Serie A dans le temps additionnel lors de la première journée, avec Stefan Jovetic face à l’Udinese à cette occasion.

Luka Jovic est le seul joueur à avoir marqué dans trois des cinq grands championnats européens depuis début 2021 (Bundesliga, Liga et Serie A).

39% des buts de la Fiorentina en Serie A depuis 2020/2021 ont été marqués par des joueurs serbes (43 sur 109).

Giacomo Bonaventura a marqué lors de sa 12e saison différente en Serie A : depuis ses débuts dans la compétition en 2007/2008, aucun milieu de terrain n’a fait mieux (12 aussi pour Antonio Candreva et Josip Ilicic).

Cremonese est le 26e adversaire différent contre lequel Giacomo Bonaventura a marqué le but en Serie A.

Six des huit buts de David Okereke en Serie A ont été marqués à l’extérieur.

Celui d’Okereke n’est que le deuxième but marqué par Cremonese lors de la première mi-temps d’une première journée de Serie A, après celui d’Otello Subinaghi le 6 octobre 1929 face au Pro Patria.

Gonzalo Escalante est le premier joueur de Cremonese expulsé en Serie A par Giovanni Dall’Igna le 5 mai 1996 contre Vicence.

Avant de prendre le terrain, le 11e propriétaire de Cremonese avait 335 apparitions en Serie A, juste 16 de plus que Giacomo Bonaventura.

Cremonese a disputé un match de Serie A 26 ans et 94 jours après le précédent (12 mai 1996 contre l’AC Milan), ce n’est qu’entre 1930 et 1984 que plus de jours se sont écoulés entre deux matches consécutifs des grigiorossi dans la compétition (54 ans et 80 jours sur cette occasion).

Add Comment