MotoGP, Espargarò : « Marquez gagne sans problème au départ »

Un dimanche sans couleur dans la maison Aprilia du Circuit of The Americas à Austin, une piste historiquement défavorable aux caractéristiques de la RS-GP en raison de ses grappins typiques et de ses redémarrages à faible vitesse relative en sortie de virage. Il le sait bien Aleix Espargarò. Une thèse réitérée à l’occasion de la course du jour, qui l’a vu ne pas dépasser la 11e position à plus de 12 secondes du vainqueur Enea Bastianini. Rien à voir avec l’an dernier, où l’Espagnol avait chuté cinq fois en seulement trois jours.

Je ne suis pas content du tout car cette année nous avons mis la barre très haut, c’est bon et mauvais à la fois. Avoir une course comme aujourd’hui après avoir gagné, c’est clair qu’on ne peut pas être content. Même si ici en 2021 on a fini à la 20e place et aujourd’hui à la 11e place”Il admit.

Les résultats ont fait que le joueur de 32 ans n’est plus leader du championnat, il est certain que le calendrier 2022 présente 17 nominations supplémentaires…

Nous savions que ce ne serait pas une promenade dans le parc compte tenu de la disposition et des performances intermittentes du passé récent, la tendance du week-end l’a confirmé. Mais la même chose est arrivée à beaucoup d’autres pilotes, sauf bien sûr Bastianini et Rins, ce n’est pas un hasard si nous nous sommes rapprochés de Martin malgré un départ en pole. Le championnat est long, ce qui s’est passé aujourd’hui ne change en rien nos objectifs. En Europe, nous trouverons de meilleurs circuits pour notre vélo.

Dans la course finale, Aleix Espargarò a ensuite été dépassé par son compatriote Marc Marquez, protagoniste d’un retour furieux de l’arrière en raison d’un ennui accusé sur le vélo lorsque les feux de circulation se sont éteints.

“Marc était très compétitif, quand je l’ai trouvé derrière j’ai préféré être intelligent et ne pas me battre avec lui car il avait un avantage. J’ai essayé de le suivre pour gagner du terrain sur ses poursuivants, je dois dire qu’il est vraiment doué pour arrêter la moto et la relancer à basse vitesse. Sans ce problème au départ, je suis convaincu que la victoire se serait jouéea-t-il déclaré.

Vinales : « Le meilleur week-end depuis que je suis en Aprilia »

Maverick Vinales, quant à lui, a terminé la course pour la première fois devant son coéquipier expérimenté, en dixième position.. Une performance qui confirme à tout point de vue les progrès réalisés par l’intéressé à partir du second semestre 2021, même si l’Espagnol ne cache pas une pointe d’amertume de ne pas avoir pu aligner un bon tour samedi pour accéder à la décisive Q2. .

En ce moment c’était le week-end où j’ai eu les meilleures sensations en selle. Je suis désolé car nous avions le rythme pour viser quelque chose de plus concret en course, au niveau du top-5, malheureusement la mauvaise qualification de samedi nous a pénalisé. Ce sont les courses. Bien que la route soit longue, nous travaillons toujours dans la bonne direction et après chaque sortie j’en apprends de plus en plus sur le comportement de la moto elle-même. Le potentiel est là et dans ces premières courses nous l’avons montré”il a dit.

.

Add Comment