Motta remporte le derby avec Dionisi

Aebischer, Arnautovic et Ferguson signent le succès de Dall’Ara face à l’équipe de Dionisi

Bologne 3-0 Sassuolo le 15e jour de Une ligue. Le derby émilien s’est teinté de rossoblù au Dall’Ara avec un franc succès pour les hommes de Thiago Mottadevant à la 30e minute avec le premier but italien de Aebischer. En seconde mi-temps, le Bologne s’est propagé contre un Sassuolo qui n’est pratiquement jamais dangereux. A 51′ le doublé de Arnautovic bien amorcé par Soriano, alors Ferguson à 78′ il a glissé un virage à droite à l’intersection pour le brelan final.

LE MATCH

La défaite face à l’Inter derrière lui, le Bologne de Thiago Motta a repris la marche positive en remportant le derby à domicile contre Sassuolo et s’étendant dans le classement à droite sur le neroverdi. Le 3-0 de Dall’Ara est aussi net qu’indiscutable, résultat d’un match maîtrisé dans la dynamique dès le départ. A l’arrêt donc, les deux équipes arrivent avec des humeurs opposées : si le Bologne est revenu de quatre victoires lors des cinq derniers matchs et dans son cœur il maudit l’arrêt forcé, le Sassuolo pourra profiter de l’arrêt des armes pour repenser à un moment plus que négatif avec un seul point encaissé lors des quatre dernières journées.

Un derby est toujours un derby, mais l’envie de racheter le fou milanais de Bologne a tout de suite fait la différence. Emporté par Arnautovic dans la meilleure version de lui-même, celle en tant que leader, Bologne avait déjà presque l’avantage à 10 ‘avec une poche de Dominguez pour l’Autrichien avec le tir laissé dans le canon. Le jeu offensif de Sassuolo s’est limité à un droit de Pinamonti dévié en corner par Skorupski, mais dans la demi-heure avec une action de la gauche le rossoblù a rompu l’équilibre. Pas Lykogiannis laissé derrière, mais Lucumi il a dégainé la croix de tir bas droite qui récompensait l’insertion pour couper la zone de la droite de Aebischerbrillant dans la déviation au deuxième poteau qui lui a valu son premier but en Serie A.

En seconde période, alors que Dionisi étudiait le passage au 4-2-3-1 avec le retour de Bérardila Bologne frapper à nouveau. Recommencer cette fois avec Soriano bon pour récupérer le ballon au milieu de terrain, le faire avancer et trouver le trou sur la course parfaite de Arnautovicglacial et technique en saut Conseils avec une feinte du corps et du contrôle, mettant le 2-0 dans un filet vide. Un coup dur qui a envoyé Sassuolo au tapis bien en avance, qui n’a pas su réagir de manière constante malgré des entrées de qualité depuis le banc. En finale, la perle du bord de la surface de Ferguson est également arrivée pour compléter la fête dans le derby pour Thiago Motta.

BULLETINS

Arnautovic 7 – Retourner au score et surtout faire glisser son équipe en donnant un exemple de cran et de détermination. La façon dont il assomme les conseils de doublage est en applaudissant.

Soriano 6.5 – Il n’a pas marqué depuis près de deux ans, mais il trouve le sentiment avec la passe décisive et pour Bologne, c’est déjà une bonne chose. Celui sur la course d’Arnautovic à l’occasion du doublé était parfait.

Abischer 7 – Sauf à la Meazza, avec l’inscription parmi les propriétaires des Suisses sur le trocart Motta a retrouvé la place de Bologne. Il donne de la quantité et du dribble, maintenant il a également débloqué avec un beau mouvement comme un vrai attaquant.

Ferrari 5 – Il commence mal en participant au mouvement qui n’a pas opposé Aebischer, puis passe le jeu à branler Arnautovic. Des armes du commerce mais cette fois elles ne sont pas nécessaires.

LA TABLE

BOLOGNE-SASSUOLO 3-0
Bologne (4-2-3-1)
: Skorupski 6 ; Posch 6.5, Soumaoro 6 (39 ‘st Sosa sv), Lucumì 6.5, Lykogiannis 6; Medel 6.5 (32 ‘st Moro 6), Dominguez 7; Aebischer 7 (22 ‘st Orsolini 6), Ferguson 7, Soriano 6.5; Arnautovic 7 (39’ St Barrow sv). Disponibles : Bardi, Raffaelli, Cambiaso, De Silvestri, Schouten, Sansone, Zirkzee, Vignato. Tout. : Motta 7.
Sassuolo (4-3-3) : Conseils 5.5 ; Toljan 5,5 (21′ Kyriakopoulos 6), Ayhan 5, Ferrari 5, Rogerio 5,5 ; Frattesi 5.5 (37′ st Harroui sv), Obiang 5 (9′ st Alvarez 5.5), Thorstvedt 5.5 (1′ st Henrique 5.5); Laurienté 5, Pinamonti 5, Traoré 5 (9′ st Berardi 5.5). Disponibles : Pegolo, Zacchi, Marchizza, Romagna, Erlic, Ruan, Ceide, Antiste, D’andrea. Tout.: Dionisi 5.
Arbitre: Pezzuto
Marqueurs: 30′ Aebischer, 6′ st Arnautovic, 33′ Ferguson
Ammonites: Soumaoro (B)
Exclu: personne

STATISTIQUES OPTA

• Marko Arnautovic a marqué huit buts lors de ses 15 premiers matches de Serie A. Le dernier joueur bolonais à avoir marqué le plus à ce stade du championnat était Marco Di Vaio en 2010/11 (neuf).
• Michel Aebischer est le quatrième Suisse à marquer avec Bologne en Serie A. Avant lui, le dernier joueur suisse à marquer un but contre Bologne dans l’élite était Blerim Dzemaili à nouveau dans un derby émilien en novembre 2019 (contre Parme).
• Bologne a marqué lors de sept matches consécutifs de Serie A pour la première fois depuis octobre 2021.
• Bologne a remporté trois matchs consécutifs à domicile en Serie A pour la première fois depuis août 2019 (huit dans ce cas).
• Avant ce soir, la dernière fois que Bologne a remporté un match avec trois buts d’écart en Serie A, c’était à nouveau contre Sassuolo en décembre 2021.
• Sassuolo a marqué 15 buts dans cette ligue ; lors des neuf éditions précédentes du tournoi, une seule fois l’équipe noir-vert en avait réalisé moins : en 2017/18 (huit).
• Troisième passe décisive de Roberto Soriano contre Sassuolo en Serie A, contre aucune autre équipe il ne compte plus dans l’élite (trois aussi contre le Torino).
• Parmi les milieux de terrain qui ont marqué au moins trois buts dans cette ligue, seul Luis Alberto (huit) a tiré moins de tirs au but que Lewis Ferguson (neuf).
• Sassuolo n’a pas marqué lors de trois de ses quatre derniers matches de Serie A, soit un de moins que ses 16 derniers.
• Bologne a réalisé deux matches sans faute dans ce championnat, tous deux arrivés à domicile (l’autre face à Lecce).
• Lors de sa 25e apparition, Michel Aebischer a inscrit son premier but en Serie A, tandis que pour Jhon Lucumí, il s’agissait de la première passe décisive dans l’élite.
• Sassuolo a perdu quatre matchs consécutifs à l’extérieur en championnat pour la première fois depuis septembre 2019 (cinq) et n’a pas marqué pendant trois matchs consécutifs à l’extérieur pour la première fois de son histoire dans la compétition.

Add Comment